Réalisation : Pierre Richard
Scénario et adaptation : André Ruellan et Pierre Richard
distraitement inspirés de La Bruyère
Dialogues : André Ruellan
Musique : Vladimir Cosma
Distribution : Pierre Richard (Pierre Malaquet), Marie-Christine Barrault (Lisa Gastier), Bernard Blier (Monsieur Guiton), Maria Pacôme (Glycia Malaquet), Catherine Samie (Clarisse Guiton), Micheline Luccioni (Madame Gastier), Paul Préboist (Monsieur Klerdène), Tsilla Chelton (Madame Cliston), Robert Dalban (Mazelin), François Maistre (Monsieur Gastier), Jacques Monod (M. Malaquet), Romain Bouteille (Corbel), Claude Évrard (Figuier), Anne-Marie Blot (Véronique Gastier), Fanny Gaillard (France), Raoul Delfosse (Monsieur Cliston), Jean Obé (Monsieur Clistax), Patrick Bricard (Didier), Serge Bourrier (le comte dans le court-métrage), Robert Le Béal (un client de Guitton), Roger Lumont (l’interviewé), Albert Simono (l’interviewer agressé), Bernard Charlan (l’agent de police).
Non crédités : André Badin (un employé chez Jericho), Yves Barsacq (le père de famille devant la TV), Ellen Bernsen (une invitée à la réception des Gastier), Blanche Brondy (la dame qui tombe), Nathalie Courval (une invitée à la réception des Gastier), Jacques Dhéry, Anna Douking (la comtesse dans le court-métrage), André Dumas, Michel Francini (un participant au jeu Bravo Clistax), Marcel Gassouk (un passant participant à la pub Klerdène), Gilberte Géniat (la speakerine chez Jerico), Georges Guéret (l’homme au contre-plaqué), Jasmine (une hôtesse), Djinn Lartigue (une hôtesse), Marius Laurey (le mari de la mégère),  Thérèse Liotard (l’hôtesse qui accueille Monsieur Klerdène), Rita Maiden (la mégère), Danielle Minazzoli (la jeune fille sifflée dans la rue), Louis Navarre (un participant au jeu Bravo Clistax), Christiane Pareille (la mère de famille devant la TV), Jérôme Pareille (le fils devant la TV), Luis Rego, Robert Renaudin (l’homme Plastex), Alexis Riou (l’homme qui tombe), Yves Robert (le locataire), André Rouyer (un passant participant à la pub Klerdène), Marcel Rouzé (le jardinier), André Ruellan (le maître-nageur), Marcel Rouzé (le jardinier), André Ruellan (le maître-nageur), Jean Rupert (le majordome de Guitton), Gilbert Servien (un participant au jeu Bravo Clistax), Pierre Taylou (un employé chez Jericho), Paul Temps (un client de Guitton).

Production : Gaumont International – La Guéville – Madeleine Films
Durée : 1h25
Date de sortie
: 9 décembre 1970
Box-office France : 1.424.216 entrées

Synopsis : Pierre Malaquet est distrait, doté d’une imagination fertile mais teintée d’humour macabre. Grâce à sa mère, il est engagé dans une agence de publicité où il multiplie les gaffes qui sont autant de coups médiatiques. Parallèlement, Pierre prend conscience de son amour pour la jeune secrétaire de son patron. Ce dernier en profite pour envoyer l’encombrant petit génie et sa belle à un confrère innocent aux États-Unis.


Le Distrait (Pierre Richard, 1970)

Le Distrait sur Le Distrait sur Imdb